mardi 2 février 2021

Astuces pour profiter du Vietnam, peu importe son état physique

Beaucoup de Vietnamiens souffrent de blessures de guerre. Le nombre de personnes en situation de handicap y est donc assez important. Toutefois, les infrastructures adaptées à ces catégories d’humains se trouvent être rares. Des efforts se concrétisent lentement mais sûrement pour accueillir les touristes dans cette situation. S’y rendre semble difficile, mais reste réalisable.

État des lieux de la situation des personnes handicapées au Vietnam

En général et à première vue, se rendre en voyage au Vietnam représente une sinécure pour les personnes handicapées. Toutefois, il serait dommage de se priver de ce beau pays pour quelques désagréments. Pour le voyage en soi, de plus en plus d’aéroports se dotent d’équipements adaptés. Les agents de bord se montrent serviables envers les personnes spéciales. À l’arrivée, et même avant, la première chose à faire consiste à trouver un transporteur et un guide. Avec des professionnels qualifiés, toutes les visites s’avèrent possibles. Les non-voyants surtout ont besoin d’une assistance quasi permanente. Les parcs avec uniquement le toucher et l’ouïe comme sens à utiliser n’existent pas au Vietnam. Par contre, un bon guide saura raconter ce qui se passe avec exactitude. Les personnes en fauteuil roulant sont mieux loties. De plus en plus de parcs et de lieux publics se dotent de rampes.

Musées à visiter à Hanoi pour les personnes en situation de handicap

Les visites ne se restreignent pas donc à cause de la condition physique de la personne. À Hanoi se trouve une multitude de musées incontournables. Ces lieux permettent de bien comprendre la culture vietnamienne. Justement, visiter le Musée des Femmes durant un séjour au vietnam aide à mieux appréhender leur rôle dans la société. Cet établissement s’attèle à retracer leur histoire par le biais de costumes, d’objets et de photos. De la même manière, le musée national de l’Histoire du Vietnam contient des souvenirs qui datent de la Préhistoire. Un autre endroit où aller pour s’imprégner du pays est le Musée d’Ethnographie. Toutes les populations vietnamiennes y sont représentées. Des expositions qui montrent le quotidien de chacun permettent de mieux les appréhender. Ce musée concentre toute la richesse culturelle des ethnies vietnamiennes. Pour connaître la ville d’Hanoi, rien de mieux que le musée qui porte son nom.

Les promenades accessibles dans les alentours des jolies villes vietnamiennes

Cet article semble privilégier Hanoi pour la simple raison qu’il s’agit de la capitale du Vietnam. Il semble donc plus facile d’y trouver des prestataires qualifiés pour accompagner des personnes spéciales. Rien n’empêche les individus avec un handicap d’aller visiter la baie d’Halong. Ce lieu reste un incontournable des séjours au vietnam ou même des circuits. Pas question de randonnée, mais des croisières existent pour profiter de ces célèbres paysages. Une balade à Duong Lam permet de s’évader de la campagne sans perdre trop de temps. Les non-voyants apprécieront cette escapade dans une ambiance calme. Ils sentiront les pavés des rues sous leurs pieds et l’air frais. Les malvoyants aimeront aussi l’atmosphère des marchés locaux. Leurs oreilles et leur odorat seront leurs sens les plus sollicités. Même s’ils ne verront pas les couleurs sur les étals, ils vivront le moment présent intensément.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts with Thumbnails